Tex Avery “Let's make some funny pictures.”

Nous avons tous déjà vu un dessin animé de Tex Avery, mais qu’est ce qui différencie son style des autres productions d’animation de la même époque, Tom et Jerry ou Bip-bip et coyote par exemple ?

Tex Avery a commencé à la Warner dans l’équipe qui créa Porky le cochon, Daffy Duck et Bugs Bunny. Il part après 7 ans pour la M.G.M. qui produit à ce moment la série à succès Tom et Jerry inventée par Hanna et Barbera. Il y restera 15 ans, jusqu’en 1957.

Tex Avery construit ses animations sur le principe que « tout peut arriver, et très vite. » Il affectionne les gags basés sur la folie et le sexe. La bande sonore et tellement importante que même les yeux fermés on peut s’imaginer l’action d’un dessin animé de Tex Avery. Il sera alors bon en impro de prévoir un joueur uniquement pour faire les bruitages.

Aux antipodes de Disney, Avery ne s’adresse pas à l’enfant qui sommeille en nous, il préfère adresser nos penchants de violence et de sexe.

Certains de ses dessins animés sont de véritables cauchemars portés à l’écran. Dans « The Cat That Hated People » par exemple, il est question d’un chat persécuté par des objets du quotidien possèdant leur propre volonté sadique.

Si la violence est présente dans une grand nombre de dessins animés de la même époque, c’est sous une forme édulcorée. Dans ceux de Tex Avery, elle est plus explicite dans la mesure où le but des personnages et de venir physiquement à bout les uns des autres.

Le sexe est l’autre grand thème des dessins animés de Tex Avery. Il sera de plus en plus affirmé au fil de se carrière. Au début Porky détourne seulement l’attention du Loup avec une pin-up du magasine Esquire, mais dans « Le petit chaperon rouge », il y a un trio de personnages qui se poursuivent littéralement les uns les autres. Le petit chaperon rouge est évidement l’objet de l’intérêt du Loup, mais celui-ci l’est aussi d’une grand-mère nymphomane. La censure aurai pu intervenir, mais la seconde guerre mondiale sévissait à l’époque, et il était alors plus important de maintenir le moral des américains que de tenter de châtier le contenu des dessins animés.

Mis à part les pin-ups, tous les personnages de Tex Avery sont des animaux. La plupart fonctionnent par duo, comme Droopy avec le Loup, l’écureuil fou et le chien, ou George et Junior qui forment la pair classique du cérébral et du benêt.

Enfin, le rythme est une caractéristique de Tex Avery. Pour un joueur d’impro il sera facile de se prendre un retard de jeu s’il ne se passe pas quelque chose toutes les 10 secondes.

Sources :
Philippe COTTET
Tex Avery…On Line

Tex Avery “Let's make some funny pictures.”