Jules Verne "Mon but a été de dépeindre la Terre, et pas seulement la Terre, mais l’univers."

Lorsqu’on doit improviser à la manière de Jules Verne, il faut imiter sont style sans pour autant refaire une des histoires qu’il a écrite, sans quoi on fait une faute de cliché.

Il est bien sûr impossible de résumer l’œuvre de Verne que quelques lignes, mais voici des éléments qui pourraient vous permettre de ne pas tomber à coté de cette catégorie :

  • L’action se situe au XIX ème siècle avec généralement un point de départ en France, puisque Jules Verne était français. Aussi, révisez le vocabulaire et le mode de vie de cette époque avec l’article sur la vie au XIXème.
  • Jules Verne est un optimiste du progrès, il vulagarise à destination d’un large public les derniers progrès en matière de science et de technique, et les extrapole pour servir de base à une histoire d’anticipation plausible. N’oubliez pas le contexte technologique de l’époque !
  • L’histoire contient un voyage sur plusieurs niveaux, et généralement trois : géographie, moral et scientifique. Le voyage moral nous apprend quelque chose, sans pour autant que l’on ait réellement une morale comme à la fin d’un conte. Cette morale provient généralement de ce que l’on tire de la découverte d’un univers nouveau cotoyé lors du voyage (nouvelle culture, limites de l’homme repoussées…). Le voyage scientifique est quand à lui la découverte de ce que les machines utilisées par le récit peuvent faire (avec là aussi des limites repoussées). Cependant, ce voyage scientifique n’est pas une constante dans l’œuvre de Verne, « Deux ans de vacances » par exemple, n’en contient pas.
  • Les thèmes utilisés par Jules Verne sont légions, même si l’on ne pense généralement qu’aux quatre plus connus. Vous pouvez jeter un œil sur Wikipedia pour vous faire une idée, ou alors lire ce qui suit. Au regard de la bibliographie de Verne, on se dit que les scénaristes d’Hollywood n’ont rien inventé. Une histoire à la manière de Jules Verne (sans tomber dans le cliché de refaire « Cinq semaines en ballon »), peut tout à fait être le dernier film d’aventure que vous avez vu au cinéma, mais transposé au XIX ème siècle. Ceci implique d’utiliser le mode de vie de l’époque, mais surtout la vision d’un monde encore partiellement inconnu.
  • Dans plusieurs de ses œuvres les plus connues, le personnage principal est un scientifique de la classe aisée. Il possède un domestique et est généralement un professeur qui a fait de longues études.
  • On retrouve régulièrement un trio de personnages incarnant un savant, un candide et un sceptique. Le premier pouvant être le personnage principal, et son domestique jouant le rôle d’un des deux autres. Un protagoniste supplémentaire jouera le troisième rôle.
  • Le climat du récit est installé dès le départ, c’est une énigme, un défi, un pari… Il sera l’objectif de toute l’histoire et ne sera résolu qu’à la fin
  • Verne publiait dans la section jeunesse, si vous voyez ce que je veux dire. On ne retrouvera pas dans ses histoires d’intrigues ou de ressorts qu’on ne pourrait utiliser que dans de la science-fiction pour adulte.
Jules Verne "Mon but a été de dépeindre la Terre, et pas seulement la Terre, mais l’univers."